Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
KV 475 : Bibliographie
#1
La SBAM envisage un symposium d'analyse consacré à la Fantaisie en do mineur, KV 475, de Mozart. Voici une bibliographie d'analyses de cette pièce. Elles font référence à diverses éditions de la Fantaisie, qui diffèrent les unes des autres par le nombre de mesures de l'œuvre, ce qui rend les comparaisons difficiles. Plusieurs se réfèrent à une édition en 181 mesures, d'autres en 176 mesures, sans qu'il ait été possible jusqu'ici d'identifier ces éditions et leurs différences.
  • Felix SALZER, Structural Hearing. Tonal Coherence in Music, New York, Boni, 1952, p. 251-253 et exemple 507. [L'exemple 507 propose une analyse schenkérienne détaillée, mais difficile, de toute l'œuvre ; l'analyse est brièvement commentée dans les pages de texte. J'en propose sur mon site personnel une traduction commentée.]
  • Arnold SCHOENBERG, Structural Functions of Harmony, Londres, Bent, 2e éd. revue, 1969, p. 180-185. Fonctions structurelles de l'harmonie, trad. B. Floirat, Sampzon, Delatour, 2017, p. 180-185. [Analyse sommaire de toute l'œuvre.]
  • Charles ROSEN, Le Style classique. Haydn, Mozart, Beethoven, trad. M. Vignal, Paris, NRF Gallimard, 1971, p. 113-115. [Rosen explique pourquoi la Fantaisie ne répond pas aux critères du style classique.]
  • Raphael ATLAS, « Coherence vs. Disunity: The Opening Section of Mozart's Fantasy K. 475 », Indiana Theory Review 7/1 (1986), p. 23-37. Online: core.ac.uk. [Analyse des mes. 1-25, surtout du point de vue de la progression des accords.]
  • Sidney Marquez BOQUIREN, « Mozart Fantasie K. 475 Il Filo cohesion », 1992. Online: ResearchGate. [« Le but de cette analyse est de montrer l'unité thématique et motivique de la Fantaisie. » Voir ci-dessous, Szász, 2018.]
  • John SIGERSON, « W. A. Mozart's Fantasy in C minor, K. 475, and the Generalisation of the Lydian Principle through Motivic Thorough Composition », Executive Intelligence Review 25/35 (1998), p. 62-72. Online: EIR25_35. [Analyse cherchant à démontrer l'importance du « principe lydien » dans l'œuvre ; la description est assez nettement « narratologique ».]
  • Cliff EISEN et Christopher WINTLE, « Mozart's C Minor Fantasy, K.475: An Editorial 'Problem' and Its Analytical and Critical Consequences », Journal of the Royal Musical Association 124/1 (1999), p. 26-52. Disponible via JStor, https://www.jstor.org/stable/766406. [Discute les différences entre les premières éditions et le résultat de la lecture du manuscrit de Mozart découvert en 1990, ainsi que des conséquences pour certains détails de l'analyse.]
  • Thomas IRVINE, « Utopia Performed: Mozart's Fantasy K. 475 », Echoes of Expression: Text, Performance, and History in Mozart's Viennese Instrumental Music, PhD thesis, Cornell University, 2005, chapitre 4, p. 143-182. Online: Cornell University. [Discussion de la réception de l'œuvre à Vienne à la fin du 18e siècle. Ce n'est pas une analyse à proprement parler.]
  • Tijana POPOVIĆ MLADHENOVIĆ, Blanka BOGUNOVIĆ, Marija MASNIKOSA et Ivana PERKOVIĆ RADAK, « W. A. Mozart's Phantasie in C minor, K. 475: The Pillars of Musical Structure and Emotional Response », Journal of Interdisciplinary Studies 3/142 (2009), p. 95-117. Online: JIS3_142. [Une étude assez caractéristique du Journal of Interdisciplinary Studies, où l'analyse sommaire de l'œuvre se fait sur la base d'enquêtes auprès des auditeurs.]
  • Jean-Pierre BARTOLI et Jeanne ROUDET, L'Essor du Romantisme : La fantaisie pour clavier de Carl Philipp Emanuel Bach à Franz Liszt, Paris, Vrin, 2013, p. 156-164, etc. [Discutent la position de l'œuvre dans l'histoire du genre, mais proposent en outre un plan formel et commentent le parcours tonal.]
  • Tibor SZÁSZ, « Intermittent threads through the labyrinth of W. A. Mozart’s Fantasie and Sonata K. 475-457. Work in progress », 2018. Online: ResearchGate. [Article très métaphorique, issu de « 25 ans d'expérience » de l'interprétation de la Fantaisie, retraçant un parcours narratif comme un « fil d'Ariane ». Voir ci-dessus, Boquiren, 1992.]
  • Karishmeh FELFELI-CRAWFORD, « Analysing Mozart's Fantasia K.475 through Intersections of Schematic and Schenkerian Thought », Journal of the Society for Musicology of Ireland 14 (2018-2019), p. 123-162. Online: JSMI.
Plusieurs références ajoutées le 8, le 14 et le 19 décembre 2020.
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)