Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
KV 475 : Bibliographie
#1
La SBAM envisage un symposium d'analyse consacré à la Fantaisie en do mineur, KV 475, de Mozart. Voici une bibliographie d'analyses de cette pièce. Elles font référence à diverses éditions de la Fantaisie, qui diffèrent les unes des autres par le nombre de mesures de l'œuvre, ce qui rend les comparaisons difficiles. Plusieurs se réfèrent à une édition en 181 mesures, d'autres en 176 mesures, sans qu'il ait été possible jusqu'ici d'identifier ces éditions et leurs différences.
  • Felix SALZER, Structural Hearing. Tonal Coherence in Music, New York, Boni, 1952, p. 251-253 et exemple 507. [L'exemple 507 propose une analyse schenkérienne détaillée, mais difficile, de toute l'œuvre ; l'analyse est brièvement commentée dans les pages de texte. J'en propose sur mon site personnel une traduction commentée.]
  • Arnold SCHOENBERG, Structural Functions of Harmony, Londres, Bent, 2e éd. revue, 1969, p. 180-185. Fonctions structurelles de l'harmonie, trad. B. Floirat, Sampzon, Delatour, 2017, p. 180-185. [Analyse sommaire de toute l'œuvre.]
  • Charles ROSEN, Le Style classique. Haydn, Mozart, Beethoven, trad. M. Vignal, Paris, NRF Gallimard, 1971, p. 113-115. [Rosen explique pourquoi la Fantaisie ne répond pas aux critères du style classique.]
  • Raphael ATLAS, « Coherence vs. Disunity: The Opening Section of Mozart's Fantasy K. 475 », Indiana Theory Review 7/1 (1986), p. 23-37. Online: core.ac.uk. [Analyse des mes. 1-25, surtout du point de vue de la progression des accords.]
  • Sidney Marquez BOQUIREN, « Mozart Fantasie K. 475 Il Filo cohesion », 1992. Online: ResearchGate. [« Le but de cette analyse est de montrer l'unité thématique et motivique de la Fantaisie. » Voir ci-dessous, Szász, 2018.]
  • John SIGERSON, « W. A. Mozart's Fantasy in C minor, K. 475, and the Generalisation of the Lydian Principle through Motivic Thorough Composition », Executive Intelligence Review 25/35 (1998), p. 62-72. Online: EIR25_35. [Analyse cherchant à démontrer l'importance du « principe lydien » dans l'œuvre ; la description est assez nettement « narratologique ».]
  • Cliff EISEN et Christopher WINTLE, « Mozart's C Minor Fantasy, K.475: An Editorial 'Problem' and Its Analytical and Critical Consequences », Journal of the Royal Musical Association 124/1 (1999), p. 26-52. Disponible via JStor, https://www.jstor.org/stable/766406. [Discute les différences entre les premières éditions et le résultat de la lecture du manuscrit de Mozart découvert en 1990, ainsi que des conséquences pour certains détails de l'analyse.]
  • Thomas IRVINE, « Utopia Performed: Mozart's Fantasy K. 475 », Echoes of Expression: Text, Performance, and History in Mozart's Viennese Instrumental Music, PhD thesis, Cornell University, 2005, chapitre 4, p. 143-182. Online: Cornell University. [Discussion de la réception de l'œuvre à Vienne à la fin du 18e siècle. Ce n'est pas une analyse à proprement parler.]
  • Tijana POPOVIĆ MLADHENOVIĆ, Blanka BOGUNOVIĆ, Marija MASNIKOSA et Ivana PERKOVIĆ RADAK, « W. A. Mozart's Phantasie in C minor, K. 475: The Pillars of Musical Structure and Emotional Response », Journal of Interdisciplinary Studies 3/142 (2009), p. 95-117. Online: JIS3_142. [Une étude assez caractéristique du Journal of Interdisciplinary Studies, où l'analyse sommaire de l'œuvre se fait sur la base d'enquêtes auprès des auditeurs.]
  • Jean-Pierre BARTOLI et Jeanne ROUDET, L'Essor du Romantisme : La fantaisie pour clavier de Carl Philipp Emanuel Bach à Franz Liszt, Paris, Vrin, 2013, p. 156-164, etc. [Discutent la position de l'œuvre dans l'histoire du genre, mais proposent en outre un plan formel et commentent le parcours tonal.]
  • Tibor SZÁSZ, « Intermittent threads through the labyrinth of W. A. Mozart’s Fantasie and Sonata K. 475-457. Work in progress », 2018. Online: ResearchGate. [Article très métaphorique, issu de « 25 ans d'expérience » de l'interprétation de la Fantaisie, retraçant un parcours narratif comme un « fil d'Ariane ». Voir ci-dessus, Boquiren, 1992.]
  • Karishmeh FELFELI-CRAWFORD, « Analysing Mozart's Fantasia K.475 through Intersections of Schematic and Schenkerian Thought », Journal of the Society for Musicology of Ireland 14 (2018-2019), p. 123-162. Online: JSMI.
Plusieurs références ajoutées le 8, le 14 et le 19 décembre 2020.
Répondre
#2
Ci-dessous quelques références bibliographiques supplémentaires.

• BASS, Richard, « The Opening Section of Mozart's Fantasy, K. 475: Unity Through Linear-Harmonic Elaboration »Indiana Theory Review, vol. 8, no. 2, 1987, pp. 67–77. JSTOR, www.jstor.org/stable/24045482. [Répond à Raphael Atlas 1986.]
• CHUEKE, Zelia, « Mystère, opéra et narrativité dans le Fantasie KV 475 de Mozart », dans L'Art entre fiction et réalité, Paris, L'Harmattan, 2014, p. 45-56.
• CHUEKE, Zelia, « Mystery and innovation in performances of Mozart’s Fantasy KV 475: following the guidance of three great 20th-century masters », International Performance Studies Network, University of Cambridge/ AHRC Research Centre for Musical Performance as Creative Practice (CMPCP), 2011, http://www.cmpcp.ac.uk/conferences.html
• HUST, Christoph (2007),  « Aufführung als Analyse. Heinrich Schenkers Anleitung zum Vortrag von Wolfgang Amadé Mozarts Fantasie c-Moll KV 475 », ZGMTH 4/3, 235–260. https://doi.org/10.31751/259. https://www.gmth.de/zeitschrift/artikel/259.aspx [A mettre en regard de l'analyse de Salzer par son décryptage de remarques d’exécution de Schenker notées par la pianiste Freiderike Karger. Met en évidence la teneur analytique presque platonicienne des instructions, la distance entre la partition et l’analyse qui peut informer l'interprétation].
• Autre référence pour l’article de : IRVINE, Thomas (2003),  « Mozarts KV 475: Fantasie als Utopie », Acta Mozartiana 50, 37–49.
• KO, PyoungRyang et al.,  « Contextual understanding: Mozart's K. 475 and textuality » (2008). http://www.cim08.web.auth.gr/cim08_abstr...tracts.pdf [BACKGROUND IN MUSIC THEORY/ANALYSIS There have been some hermeneutic approaches to Mozart's Fantasy in c-minor K. 475 (1785). Among the most recent research, Williams (1991) interprets the bass line in the opening harmonies over its opening bars as 'a long, paraphrased or troped chromatic fourth down from tonic to dominant'. Raf f (2002) shows how Mozart uses temporary tonal deviation as an artificial device. Polth (2006) describes bars 12 and 13 as 'Tonfelder' (Haas, 2004), which refers to Lendvai's pitch axis theory (1971).]
• MUN, Kyoung Ah,  « A performer's analysis of Fantasia in C minor, K. 475 and Sonata in C minor, K. 457 by Wolfgang Amadeus Mozart, and selected Études, Nos. 1, 4, 10, and 16 by György Sándor Ligeti », Southwestern Baptist Theological Seminary, ProQuest Dissertations Publishing, 2013. https://search.proquest.com/openview/ac7...750&diss=y
• OGATA, Mikako,  « History of the Performance Practice of Mozart’s Fantasie and Sonata K. 475/457 », City University of New York, dissertation for the degree of Doctor of Musical Arts, 2012. https://academicworks.cuny.edu/cgi/viewc...xt=gc_etds
• RAFF, Christian (2002),  « Ausweichungen als Kunstmittel. Zu den Tonarten in W.A. Mozarts c-Moll-Fantasie KV 475 », in: Mozart Studien, Bd. 11, hg. von Manfred Hermann Schmid, Tutzing: Schneider, 165–187.
• WILLIAMS, Peter, The Chromatic Fourth During Four Centuries of Music, Clarendon Press, 1998  https://global.oup.com/academic/product/...ang=en&
• WOLF, Eugene K. (1992),  « The Rediscovered Autograph of Mozart’s Fantasy and Sonata in C Minor, K. 475/457 », The Journal of Musicology. A Quarterly Review of Music History, Criticism, Analysis, and Performance Practice 10, 3–47.
Répondre
#3
Voici les liens vers le manuscrit et l'édition critique Bärenreiter de la Fantaisie auxquels notre séance de travail s'est largement rapportée :
- https://imslp.eu/files/imglnks/euimg/e/e..._70_79.pdf
- https://ks4.imslp.net/files/imglnks/usim...graph-.pdf

J'ajoute le manuscrit de l'incipit de l'Adagio du Concerto en sol majeur H405 de CPE Bach :
https://ks4.imslp.net/files/imglnks/usim...G,_405.pdf

Le témoignage de Murray Perahia concernant son intérêt pour l'analyse schenkérienne peut être retrouvé ici : https://www.jejouedupiano.com/le-mag-du-...rahia.html
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)